100KG D’ORANGES

oranges copie

 

lors du vernissage, un homme ayant bousculé le disque d’oranges tente de remettre l’installation en place, son attitude me touche, la pièce produit en partie ce que je cherchais, une interaction avec le public. A posteriori, je tente d’imaginer ce sont devenues ces oranges au moment du démontage de l’exposition… dans quel état étaient-elles? Ont-elles finies en jus du matin ou à la poubelle? Cette installation est un récit dont il me manque la fin.


projet connexe

« construire la maison du dialogue »